Rencontre avec Angel Moioli, l’un des derniers producteurs de champignons d’Ile de France (1/2)

A quelques pas de Paris, Angel est producteur des fameux champignons de Paris. Fils et petit-fils de champignonniste, installé dans ses carrières depuis une vingtaine d’années, il fait partie des derniers producteurs de champignon d’Île de France,

Autrefois nombreux dans la région, ils ont dû faire face à la concurrence étrangère qui a investi par camions entiers Rungis et les marchés de la grande distribution. Heureusement, la vente directe et le retour aux produits de qualité donne aujourd’hui un nouveau souffle au métier… même si les champignonnistes d’Ile de France se comptent sur les doigts d’une seule main.

Nous avons eu la chance de découvrir ses carrières, où il fait pousser avec brio champignons de Paris, mais aussi pleurotes, shitaké, et pieds bleus

angel-et-pauline

D’abord les champignons de Paris : descendants du « Rosé des prés » – son ancêtre des champs – le champignon de Paris est cultivé dans des caves à une température de 15 degrés environ, et à un taux d’humidité surveillé de près. Il prend forme en quelques semaines dans des bacs contenant du compost (mélange de paille et de fumier). Deux variétés sont cultivées par Angel, les blancs et les blonds.

Champignons de Paris blonds

Champignons de Paris blancs

Plus loin, nous nous enfonçons davantage dans les carrières, pour rejoindre la culture de pleurotes. Autre technique, autre forme, les pleurotes sont cultivés sur des petites balles de paille, et poussent en grappes. Ils sont ensuite récoltés, puis séparés pour être conditionnés.

Pleurotes

C’est cette même technique qui est utilisée pour faire pousser les Shiitake, son cousin oriental au parfum doux et agréable.

On termine la visite par les « pieds bleus » à la chaire tendre et parfumée.

Bac de pieds bleus

6 Commentaires sur “Rencontre avec Angel Moioli, l’un des derniers producteurs de champignons d’Ile de France (1/2)

  1. cadet patrick says:

    Bonjour,
    j’habite Montbrison (42600) et je refuse d’acheter des champignons de Hollande (le Pays, pas le Président!!). Vos champignons sont-ils distribués dans notre région?
    Merci
    P Cadet

  2. Superproducteur says:

    Bonjour,
    Nous créons en ce moment chez Superproducteur notre propre gamme de produits transformés, à partir des matières de premières de producteurs que nous rencontrons… Nous ne fournissons donc pas de produits « bruts ».
    Ceci dit ce producteur fournit des AMAP de la région Ile de France. Je vous invite à vous rapprocher du réseau AMAP de votre région, vous y trouverez sans doute des champignons locaux de qualité 🙂

  3. Cazes lola says:

    Bonjour,

    J’habite en Ile-de-France, serait-il possible de venir visiter votre production, je m’intéresse beaucoup aux différentes cultures de champignons et je serais ravie de pouvoir découvrir une production de champignons.
    Organisez vous des visites?
    Je vous remercie

  4. Superproducteur says:

    Bonjour Lola,
    Nous vous invitons à vous rapprocher d’Angel Moioli (le producteur) qui organise chaque années quelques visites de ses caves. Nous vous faisons suivre ses coordonnées par email. 🙂

  5. GUY CLAUDE says:

    Bjr j’habite colombes dans le 92,souhaite visiter la production et surtout passer un stage de formation non rémunéré pour comprendre tout le processus,
    merci
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *