GUILLAUME & FABIEN – HÔTEL & BAR ANDRÉ LATIN

Guillaume et Fabien sont deux amoureux de la gastronomie. Leur passion pour la food leur vient de leur mère Italienne qui a initié leurs palais dès le plus jeune âge. Chez eux le « menu enfant » n’existait pas ! Aujourd’hui ils mettent un point d’honneur à utiliser les bons produits frais et de qualité pour partager des moments en toute simplicité.

Qui êtes-vous ?
G – Guillaume SODANO, Co-Directeur de l’Hôtel & Bar André Latin, food addict.
F – Fabien SODANO, Co-Directeur de l’Hôtel & Bar André Latin, passionné avant tout, de tous ce que j’entreprends, avide de savoir et d’expérience, je suis curieux de découvrir de nouvelles saveurs ou de redécouvrir des saveurs déjà connues.

Quel foodiste êtes-vous ?
G – Un grand curieux, il n’y a rien que je n’aime pas, je peux tout goûter. Au restaurant je choisis parfois « au hasard » sans étudier la carte, histoire de me surprendre.
F – Un peu épicurien et gourmand.

Vous êtes plutôt sucré ou salé ?
G – Définitivement salé, même au réveil.
F – Je suis salé, entre un éclair au chocolat ou une tranche de pâté de tête le matin sur un marché locale je n’hésite pas, il manque juste les cornichons !

Votre petit péché mignon ?
G – Des plats que je serais incapable de réaliser mais que je retrouve avec joie dans ma cantine du moment :
Artichaut poivrade avec crème de pleurotes et œufs de caille pochés et Macaronis gratinés au parmesan avec farce d’artichaut et foie gras truffé.
F – La pizza, mais pas n’importe laquelle, celle que je fais-moi-même dans mon four à bois, avec une pâte à longue fermentation : entre 48 heures minimum et jusqu’à 6 jours.

Un produit que vous adorez ? Un que vous voulez nous faire découvrir ?
G – La truffe noire d’Ombrie / Umbria, la région d’Italie d’où est originaire notre mère. Nous avons la chance qu’un gentil cousin nous en fasse parfois parvenir, fraîchement ramassées et trouvées par son chien truffier.

Comment définiriez-vous votre bar d’hôtel ?
G – Comme l’a très bien dit GQ magazine : « Le + home sweet home »:
http://www.gqmagazine.fr/je-sors/a-reserver/diaporama/les-bars-les-plus-cool-de-paris2/34170#le-home-sweet-home-le-bar-de-lhotel-andre-latin
F – Une belle qualité de cocktails avec un savoureux mélange de service personnalisé pour des prix doux.

Votre cocktail préféré du moment ?
G – L’Élixir d’Andréa, en hommage à notre grand-père paternel.
Gin, Limonade, Coriandre, Citron vert, Framboise & Sucre de canne.
F – Le Negroni, mais celui réaliser chez nous, car l’équilibre réalisé au verre à mélange est à mon goût.

D’où vous vient ce goût pour les bonnes choses ?
G – La Mamma !
Bien heureusement nos parents n’étaient pas d’accord pour mettre en place un « menu enfant » à la maison. On a donc expérimenté très tôt des goûts et saveurs que certains enfants découvrent des années plus tard…
F – J’ai toujours traîné derrière ma mère en cuisine, elle préparait toujours les repas avec le potager du jardin, j’ai eu rapidement un palais habitué aux bonnes choses, et souvent avec des recettes et des produits simples.

Que trouve t-on toujours dans votre placard/votre armoire à provisions ? – Comment l’utilisez-vous ?
G – Des œufs très Bio puisqu’en provenance directe des deux adorables poules de ma femme qui se baladent dans notre jardin en permanence. Ils terminent souvent en œufs pochés ou pour la réalisation de la véritable recette de la carbonara.
F – La sauce tomate de ma mère, quelques oignons de l’ail, du sel, du poivre, et des pâtes. Pasta al sugo di pomodoro !

Votre petit plat du dimanche soir ?
G – Une belle salade dont la composition change au gré des humeurs et du contenu de notre frigo. Mais une constance dans l’assaisonnement : Sel, poivre et un filet d’huile d’olive grecque.
F – Pâtes à la carbonara, mais sans crème fraîche : œuf entier battu, Pancetta, Poivre, Pecorino, mes filles adorent !

Quel est votre ustensile préféré ?
G – Pour le solide : un bon couteau de chef – Pour le liquide : mon Boston shaker.
F – La pince, et la Maryse !

Quel est votre bonne adresse gourmande du moment ?
G – Jaïs (3 Rue Surcouf 7ème) & Le Petit Célestin (12 Quai des Célestins 4ème).
F – Nani Waya, restaurant japonais rue Sainte Anne, pour leur variation du soir.

– Une musique feel good du moment peut-être ?
G – Alaska de Maggie Roggers
F – Vivir mi Vida, Marc Anthony

Votre produit Superproducteur préféré ?
G – Rillette de Maquereaux à la moutarde Bio
F – Les Rillettes de Canard de Barbarie

_P5K9338

Pourquoi ? Comment l’utilisez-vous ?
G – Pour son parfait équilibre du goût. L’avantage avec un produit de qualité comme celui-ci c’est qu’il se suffit à lui-même et ne nécessite aucun accompagnement si ce n’est du bon pain.
F – J’adore les rillettes, et celles-ci sont moins grasses que d’autres, je les mange avec un bon pain de campagne au levain.

Une astuce recette ultra simple à nous livrer, l’inratable que vous faites tout le temps ?
G – Pour un apéritif dînatoire, la bruschetta sous toutes ses formes.
Ma préférée ultra simple à réaliser :
1- Toaster une belle tranche de pain de campagne.
2- Frotter une gousse d’ail contre le pain.
3- Déposer des tomates coupées en dés.
4- Des feuilles de basilic ciselées.
5- Assaisonner de sel, poivre et d’un filet d’huile d’olive.
6- Bon appétit

F – Il y a le choix entre : Carbonara et sugo di pomodoro

– Qu’est ce qu’on peut vous souhaiter pour la suite ?
G – Que les petits pots Superproducteur VIDES s’entassent…
F – Beaucoup de clients satisfaits ☺

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *