Chef Sébastien Perrot – Restaurant Mu

Sébastien a grandi avec l’odeur des bons petits plats mijotés : un papa boucher-charcutier, une maman qui aimait beaucoup cuisiner, une grand-mère lorraine et un grand-père bourguignon. Cela a éveillé les sens du futur chef et l’a encouragé à rejoindre les plus belles maisons. Aujourd’hui c’est dans le tout nouveau Restaurant Mu du Sofitel Luxembourg Le Grand Ducal que vous pouvez déguster la cuisine de ce foodiste passionné et passionnant.

Qui êtes-vous ?
Sébastien Perrot, 46 ans, d’origine bourguignonne, Chef Exécutif du Restaurant Mu au Sofitel Luxembourg Le Grand Ducal.

Quel foodiste êtes-vous ?
Gourmet, gourmand, curieux et j’adore la viande !

Vous êtes plutôt sucré ou salé ?

Salé ! J’arrive plus facilement à me passer d’un dessert au chocolat (même si je suis fan…) que de les Rillettes de canard de Barbarie Superproducteur !

Un plat que vous adorez et que vous voudriez nous faire découvrir ?
La terrine de lapin que fait ma maman qui a bercée toute mon enfance ! Une recette familiale qui date de mon arrière grand-mère…

Quel est votre plat préféré du moment ?
Le Donburi, plat traditionnel de la cuisine Japonaise.

Comment êtes-vous devenu chef ?
J’ai commencé mon apprentissage en Bourgogne. Puis direction la capitale vers plusieurs belles maisons (les hôtels Le Méridien et Concorde Lafayette, l’hôtel Nikko, L’Etoile d’Or de l’Arc De Triomphe…) et de grands Chefs (Chef LHONNEUR – Second du Chef REBUCHON, étoilé 30 fois durant sa carrière par le Guide Michelin et Chef MIECAZE – Directeur des Cuisiniers de France, la plus ancienne des associations du domaine), puis après quelques missions sur la planète, destination le Luxembourg, où j’ai posé mes bagages depuis quelques années…

Était-ce un choix de rejoindre exclusivement des groupes hôteliers ?
Je n’ai pas choisi de faire carrière dans l’Hôtellerie, mais la diversité des tâches et la nature de la Restauration dans les hôtels me correspondent mieux que la Haute Gastronomie.
J’ai eu la chance de pouvoir intégrer de grands restaurants gastronomiques étoilés qui florissaient lors de mes débuts de Chef Cuisine et qui furent très formateurs.

Le milieu culinaire était-il pour vous une vocation ?
Oui, bien sûr ! Entre un papa boucher-charcutier, une maman qui cuisinait beaucoup, une grand-mère lorraine, un grand-père bourguignon, bercé dans les odeurs, les plats mijotés dans un environnement agricole… que choisir d’autre ?! Une évidence !

Que retrouve-t-on toujours dans votre placard à provisions personnel ? Comment l’utilisez-vous ?
Des pâtes, de l’huile d’olive et des épices !
Les indispensables pour un bon plat de pâtes aglio & olio auquel on ajoute quelques tomates cerises, une poignée de roquette et bien sûr du parmesan râpé !

Y a-t-il un plat que vous affectionnez plus particulièrement le dimanche soir ?
Une bonne soupe de légumes Maison ! C’est l’automne…

Quelle est votre bonne adresse gourmande du moment ?
Yamayu Santatsu à Luxembourg Ville.

Quel est votre produit Superproducteur préféré ?
La Crème Fine BIO de Pois Chiches au Citron et Cumin.

Pourquoi ? Comment l’utilisez-vous ?
J’aime le houmous et les épices !
Je la sers aujourd’hui au bar, avec bien sûr quelques Feuilles de Pain Kamut, et je fais actuellement des tests pour la servir avec des sot-l’y-laisse laqués… à découvrir avec notre nouveau restaurant !

Une musique feel good du moment ?
Geronimo – Possédés

Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter pour la suite ?
Plein de réussite professionnelle dans mes nouveaux projets !

mu-luxembourg-sofitel-grand-ducal-9-1000x750-1

À vous de jouer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *