BENJAMIN NOLF – LE JEFREY’S

D’une vocation pour la cuisine est née une passion pour la mixologie, l’art de mélanger des ingrédients liquides, voire solides, pour créer des cocktails au goût unique. Benjamin Nolf a démarré au Plaza Athénée et aujourd’hui dirige son propre bar : le Jefrey’s. C’est la fusion entre la créativité et l’ingéniosité qui définit Benjamin Nolf, un vrai passionné d’associations de saveurs justes et simples. On vous invite donc à découvrir son portrait de bartender-foodiste.

Qui es-tu ?
Je m’appelle Benjamin, j’ai 29 ans. Je suis originaire de Lille où j’ai effectué mes études d’hôtellerie et de bartending à l’école hôtelière d’orchies.
J’ai fait du palace et de l’hôtel 5***** entre Paris, Meribel et St Tropez (Plaza Athenée, Kaïla et la Résidence de la Pinède) avant de reprendre la direction du Jefrey’s il y a maintenant pratiquement 3 ans.

Quel bartender es-tu ?
Hahaha drôle de question… Je suis un bartender simple qui aime faire découvrir de nouveaux produits, de nouvelles associations de saveurs à ses clients. J’aime travailler des produits de qualités et frais.

Tu es plutôt rhum ou whisky ?

Clairement whisky! Au Jefrey’s nous avons une selection de 70 à 90 références différentes et la plupart sont des éditions limitées… Avis aux amateurs!
Derniers coups de coeur: Ballechin 11 ans Manzanilla Sherry, Octomore 2009 Pauillac Cask (299 btl) et le Penderyn Port Wood.

Un alcool que tu adores et que tu voudrais nous faire découvrir ?
Le whisky bien entendu mais j’aime faire decouvrir le mezcal… C’est un spiritueux excellent mais mal connu, avec des palettes aromatiques très intéressantes.

Quel es ton cocktail préféré du moment ?
Un bon old fashioned ou un mezcal negroni me comble très simplement.

D’où te viens ce goût pour la mixologie ?
C’est venu a la fin de mes études hôtelières. J’ai trouvé dans le bartending le parfait mélange entre la création que l’on a en cuisine et le service. Ça a été naturel et c’est devenu une passion.

Le bartending était-il une vocation ?
Je m’étais destiné pour la cuisine et la restauration à l’origine, et quand j’ai découvert le bartending ça a été un réel déclic.

Que retrouve-t-on toujours dans ton bar perso ? Comment l’utilises-tu ?
Chez moi je vais avoir essentiellement du whisky, mezcal et rhum. Apres j’ai d’autres produits afin de faire quelques cocktails quand je reçois. Bizarrement je ne fais que très rarement des cocktails à la maison… C’est souvent bières ou vin rouge.

Parlons bien, parlons food, y a-t-il un plat que tu affectionnes plus particulièrement le dimanche soir ?
Je suis un amoureux de viande… Alors un bon confit de canard ou une belle entrecôte et je suis le plus heureux!

Quelle est ta bonne adresse gourmande du moment ?
J’en ai pas particulièrement… Mais j’aime beaucoup le Beef Club, Daroco, Gyoza bar et bien sûr « Chez Denise » en sortant du travail la nuit…

Accompagné d’un bon cocktail, quel est ton produit Superproducteur préféré ?
La crème fine basilic/parmesan est juste dingue… À tous les amoureux du pesto… Foncez ! Mais les rillettes sont folles aussi.

Pourquoi ? Comment l’utilises-tu ?
Juste avec du pain… On ne dénature pas le produit, on le mange brut.

Une astuce cocktail ultra simple à nous livrer, l’inratable que tu fais tout le temps ?
Ahaha il y en a beaucoup… Allez j’en donne deux… La première, utilisation du jigger (doseur) sans ça, aucune régularité et précision et le deuxième, du blanc d’œuf ou de l’aquafaba (eau de cuisson des pois chiche) pour les vegan, ça donne de la texture et une légère mousse esthétique.

Une musique feel good du moment ?
Je me prépare à leur concert de novembre donc je dirais Queen of the Stone Age!

Qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour la suite ?
Du bonheur et de l’argent… Ahaha !

Rendez-vous sur leur site !

les-fleurs-du-mal-2

À vous de jouer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *