Alexandre Willaume – Culinaire Bazaar

Chef Alexandre Willaume fait partie des chefs qui innove autour de la Cuisine Végétarienne ! Si sa carte est omnivore, il fait la part belle aux légumes en déclinant à merveille de belles inspirations végétales. Un voyage prévu bientôt ? Prenez le temps de vous arrêter à Roissy Charles De Gaulle pour découvrir sa carte, généreuse et originale par le juste équilibre des produits sélectionnés.
Rendez-vous au Restaurant de l’hôtel Pullman, le Culinaire Bazaar pour découvrir ses fameux « Flatbreads » joliment déclinés avec les produits Superproducteur.

 

Qui êtes-vous ?
Alexandre Willaume, 43 ans, d’origine Nîmoise, Chef Exécutif du Pullman Roissy CDG et du restaurant le « Culinaire Bazaar ».

Quel foodiste êtes-vous ?
Engagé et responsable autant que je puisse, sur l’origine et la qualité des produits que j’utilise sur les cartes de notre établissement. Je suis très sensible à la condition animale qui s’est fortement dégradée ces 30 dernières années au moins…

Vous êtes plutôt sucré ou salé ?
Difficile de choisir, mais je dirais sucré.

Un plat que vous adorez et que vous voudriez nous faire découvrir ?
Le dernier que j’ai créé dans une version light, pour ceux et celles qui veulent faire attention aux calories… et qui va bien après ces fêtes de fin d’année. Je la mets à la carte à la fin du mois : Noix de St-Jacques cuites par un bouillon épicé, légumes cuits ou crus…

Quel est votre plat préféré du moment ?
Un dessert : le soufflé au chocolat.

Comment êtes-vous devenu chef ?
En commençant le cuisine à 20 ans, à la sortie de mon service militaire en Côte d’Ivoire, en débutant par un apprentissage à Troyes. Puis direction Biarritz et le café de Paris avec le Chef Didier Oudill (super Chef !).
Ensuite, beaucoup de maisons étoilées (La Braisière, Le Louis XIII, La Table d’Anvers, etc.), et un peu de Palaces (Guanahani, Bristol, Plaza).
Quelques places de Chef dans des petits restaurants (très formateurs), adjoint pendant 4 années à l’Hôtel du Louvre, et me voici ici depuis plus d’un an maintenant, comme Chef d’une belle et grosse machine.

Le milieu culinaire était-il pour vous une vocation ?
Oui. J’aimais regarder faire ma mamie, sa superbe tarte tatin, ma mère faire la cuisine et pouvoir l’aider.

Que retrouve-t-on toujours dans votre armoire/placard à provisions personnelle ?
Beaucoup de produits bio, mais aussi d’agriculture locale et de produits plus spécifiques que je trouve plus facilement sur le web.
Comment l’utilisez-vous ?
Avec ma femme, nous cuisinons tous les jours, et sommes adeptes de la cuisine végétarienne et végétalienne.

Y a-t-il un plat que vous affectionnez plus particulièrement le dimanche soir ?
Pas plus que les autres soirs.

Quelle est votre bonne adresse gourmande du moment ?
Aucun mais si vous connaissez un restaurant végétarien de haute volée, je suis preneur !

Quel est votre produit Superproducteur préféré ?
La Crème Fine de Basilic AOP et Parmesan !

Pourquoi ? Comment l’utilisez-vous ?
Juste excellente, bien parfumée, bien équilibrée. Je l’utilise entre autres sur nos « Flatbreads » Veggies à partager, que nous servons au bar et au restaurant, en y mettant quelques pointes pour finir l’assaisonnement de tous les bons légumes marinés posés sur du houmous.

Une musique feel good du moment ?
Un vieux truc Old School : Palisade Park de Freddy Cannon

Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter pour la suite ?
De faire du restaurant le Culinaire Bazaar, une référence à Roissy.

 

À vous de jouer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *