fbpx

Pourquoi attendre 2030 pour se mettre au Vrac ?

Le Vrac fait son grand retour ! Le grand défi des magasins alimentaires : réduire les emballages inutiles et les surcoûts en offrant un large choix de produits. Si la loi fixe un objectif de vente en vrac à atteindre pour 2030, c’est avec la bonne volonté de chacun que l’on peut enclencher le mouvement dès maintenant !

Agir pour l’environnement en faisant évoluer l’alimentation

Dans son ensemble, le projet de loi « Climat et Résilience » regroupe des propositions de la Convention citoyenne pour le climat dont le but est de réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre de la France d’ici 2030.
Mais si l’on se penche plus particulièrement sur l’article 11 de ce projet de loi, qui a été adopté en première lecture par l’assemblée nationale le 2 avril 2021, on découvre qu’il fixe un objectif à l’horizon 2030 de 20% de surface de vente dédié à la vente en vrac pour les supermarchés dont la surface est supérieure à 400 m².
On comprend assez facilement qu’en favorisant la vente en Vrac, cette mesure vise à limiter la vente de produits préemballés et ainsi réduire les déchets engendrés par les emballages à usage unique. Mais quels sont les autres impacts de la vente en Vrac ?

L’ “Esprit vrac”, aujourd’hui la signature des magasins bio

De Biocoop à Naturalia jusqu’aux rayons bio des grandes surfaces, le rayon vrac est aujourd’hui un véritable symbole du mieux-consommer, et tant mieux, cela permet à tous de faire un pas de plus vers le zéro déchet. En plus de réduire de façon significative le poids des emballages – chacun apporte son propre contenant et le remplir directement en magasin – la vente en VRAC a d’autres atouts :

Entre 5 et 40% d’économies pour le client final

L’absence d’emballage et de développement marketing permet aux fournisseurs de baisser leurs prix de ventes comparé à des produits équivalents emballés.

Limiter le gaspillage alimentaire

La vente au kilo permet à chacun de prendre la quantité dont il ou elle a besoin

Favoriser le manger-vrai

Le vrac met en avant des produits bruts : céréales, pâtes, riz, fruits secs et encourage ainsi le fait-maison, tout en luttant contre l’ultra-transformation des aliments

Notre volonté : rendre le Vrac plus accessible au Rayon Apéritif !

Parce que l’apéro ne se résume pas qu’aux cacahuètes salées, aux noix de cajou, et autres fruits oléagineux souvent représentés dans les rayons vrac, l’apéro-dîner engagé peut lui aussi se mettre au zéro emballage.

Convaincus qu’il faut passer à l’action sans plus attendre, nous travaillons main dans la main avec nos producteurs pour vous proposer nos recettes apéro en formats généreux, adaptés à la vente en VRAC.

Résultat : la vente en vrac des Biscuits apéritifs permet de réduire le poids des emballages de 66%.
(Biscuits Sablés au format 600g par rapport au format 100g)

Les bocaux du rayon vrac du Magasin Général, épicerie Bio installée dans l’Éco-Système Darwin à Bordeaux, ont déjà adopté les Biscuits Sablés Bio aux Trois Poivres de notre producteur Alain !

Et comme on veut mettre la barre encore plus haut, nos Crèmes Fines, Rillettes de Viandes et nos Antipasti sont déjà disponibles dans leur plus simple appareil pour une utilisation Traiteur ou une mise en place au rayon vrac frais !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *