BENJAMIN NOLF – LE JEFREY’S

bennolf

D’une vocation pour la cuisine est née une passion pour la mixologie, l’art de mélanger des ingrédients liquides, voire solides, pour créer des cocktails au goût unique. Benjamin Nolf a démarré au Plaza Athénée et aujourd’hui dirige son propre bar : le Jefrey’s. C’est la fusion entre la créativité et l’ingéniosité qui définit Benjamin Nolf, un vrai passionné d’associations de saveurs justes et simples. On vous invite donc à découvrir son portrait de bartender-foodiste.

Qui es-tu ?
Je m’appelle Benjamin, j’ai 29 ans. Je suis originaire de Lille où j’ai effectué mes études d’hôtellerie et de bartending à l’école hôtelière d’orchies.
J’ai fait du palace et de l’hôtel 5***** entre Paris, Meribel et St Tropez (Plaza Athenée, Kaïla et la Résidence de la Pinède) avant de reprendre la direction du Jefrey’s il y a maintenant pratiquement 3 ans.

Quel bartender es-tu ?
Hahaha drôle de question… Je suis un bartender simple qui aime faire découvrir de nouveaux produits, de nouvelles associations de saveurs à ses clients. J’aime travailler des produits de qualités et frais.

Tu es plutôt rhum ou whisky ?
Clairement whisky! Au Jefrey’s nous avons une selection de 70 à 90 références différentes et la plupart sont des éditions limitées… Avis aux amateurs!
Derniers coups de coeur: Ballechin 11 ans Manzanilla Sherry, Octomore 2009 Pauillac Cask (299 btl) et le Penderyn Port Wood.

Un alcool que tu adores et que tu voudrais nous faire découvrir ?
Le whisky bien entendu mais j’aime faire decouvrir le mezcal… C’est un spiritueux excellent mais mal connu, avec des palettes aromatiques très intéressantes.

Quel es ton cocktail préféré du moment ?
Un bon old fashioned ou un mezcal negroni me comble très simplement.

D’où te viens ce goût pour la mixologie ?
C’est venu a la fin de mes études hôtelières. J’ai trouvé dans le bartending le parfait mélange entre la création que l’on a en cuisine et le service. Ça a été naturel et c’est devenu une passion.

Le bartending était-il une vocation ?
Je m’étais destiné pour la cuisine et la restauration à l’origine, et quand j’ai découvert le bartending ça a été un réel déclic.

Que retrouve-t-on toujours dans ton bar perso ? Comment l’utilises-tu ?
Chez moi je vais avoir essentiellement du whisky, mezcal et rhum. Apres j’ai d’autres produits afin de faire quelques cocktails quand je reçois. Bizarrement je ne fais que très rarement des cocktails à la maison… C’est souvent bières ou vin rouge.

Parlons bien, parlons food, y a-t-il un plat que tu affectionnes plus particulièrement le dimanche soir ?
Je suis un amoureux de viande… Alors un bon confit de canard ou une belle entrecôte et je suis le plus heureux!

Quelle est ta bonne adresse gourmande du moment ?
J’en ai pas particulièrement… Mais j’aime beaucoup le Beef Club, Daroco, Gyoza bar et bien sûr « Chez Denise » en sortant du travail la nuit…

Accompagné d’un bon cocktail, quel est ton produit Superproducteur préféré ?
La crème fine basilic/parmesan est juste dingue… À tous les amoureux du pesto… Foncez ! Mais les rillettes sont folles aussi.

Pourquoi ? Comment l’utilises-tu ?
Juste avec du pain… On ne dénature pas le produit, on le mange brut.

Une astuce cocktail ultra simple à nous livrer, l’inratable que tu fais tout le temps ?
Ahaha il y en a beaucoup… Allez j’en donne deux… La première, utilisation du jigger (doseur) sans ça, aucune régularité et précision et le deuxième, du blanc d’œuf ou de l’aquafaba (eau de cuisson des pois chiche) pour les vegan, ça donne de la texture et une légère mousse esthétique.

Une musique feel good du moment ?
Je me prépare à leur concert de novembre donc je dirais Queen of the Stone Age!

Qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour la suite ?
Du bonheur et de l’argent… Ahaha !

Rendez-vous sur leur site !

les-fleurs-du-mal-2

À vous de jouer

ALEXIA SOYEUX – FOODENTROPIE

alexia-soyeux-png_effected

Tout juste sortie de la plus prestigieuse des enseignes food de la capitale, La Grande Epicerie de Paris où Alexia était responsable marketing, cette foodiste passionnée, et surtout engagée, rejoint Foodentropie, un lieu qui va faire grand bruit !
Foodentropie, lieu engagé, gourmand et durable est basé au Château de Nanterre, un ancien bâtiment industriel transformé en un véritable laboratoire de l’alimentation durable. Il ouvrira en Juillet prochain et fédérera une communauté d’initiatives dédiées, autour d’un potager en permaculture, d’un incubateur de start-up, de cuisines partagées, et d’un espace de restauration et d’événements ouvert à tous.

Découvrez le portrait de cette foodiste passionnée !

Qui es-tu ?
Alexia, directrice associée de Foodentropie, un espace de restauration et d’évènements dédié au bien manger pour tous, au cœur du château de Nanterre, le laboratoire de l’alimentation durable.

Quelle foodiste es-tu ?
Gourmande curieuse, grignoteuse et noisettophile.

Tu es plutôt sucré ou salé ?
50/50 (mais je limite le sucre autant que possible).

Un plat que tu adores et que tu voudrais nous faire découvrir ?
Juste des légumes du moment rôtis au four avec huile d’olive, sel fumé et bon poivre, servis avec une salade d’herbes, citron et noisettes grillées, et un peu de ricotta de bufflonne.

Quel est ton plat préféré du moment ?
Les pâtes de mon amoureux.

D’où te vient ce goût pour la food ?
Ma mère a toujours fait attention à la qualité des produits, et a une passion pour le bon chocolat dont on a hérité ma soeur et moi. C’est par le sucré que j’ai commencé à m’intéresser à la cuisine.

Auparavant, tu travaillais à la Grande Épicerie, aujourd’hui tu es à Foodentropie. Travailler dans l’univers culinaire était une vocation ?
Une passion ! Je ne pensais pas travailler dans l’univers de la cuisine à l’origine, mais pendant mes études de marketing, le directeur de mémoire nous a conseillé de choisir un sujet qui nous intéressait vraiment. J’ai choisi la pâtisserie. Après mon master, j’ai passé un BEP de pâtisserie à Ferrandi, puis tout s’est enchaîné. Lire la suite

BENJAMIN – WINE REPUBLIK

Benjamin-5

Qui es-tu ?
Benjamin Albarède fondateur de Wine Republik, qui est aujourd’hui le plus bel endroit sur Internet pour acheter votre vin 😉

Quel foodiste es-tu ?
Donnez-moi des plats simples préparés avec amour et de beaux produits.

Tu es plutôt sucré ou salé ?
80% salé 20% sucré.

Ton petit péché mignon ?
En été j’abuse des salades de tomates à la burrata !

Un produit que tu adores ? Un que tu veux nous faire découvrir ?
L’artichaut de méditerranée (petit et violet). Il y a quelques mois j’ai récupéré un lot en provenance d’Italie, j’ai découvert qu’on pouvait les manger de mille façons. C’est un produit très fin et délicat. Compliqué à accorder avec le vin cependant en raison de son amertume.

Comment définirais-tu Wine Republik ?
Wine Republik est une plateforme collaborative dédiée au vin dont la mission est de mettre la magie du direct producteur à portée de tous. C’est le meilleur moyen quelque soit ses connaissances de découvrir des vignerons talentueux et engagés à qui vous pourrez acheter facilement et directement vos vins.

Quelle est ton vin préféré du moment ?
En ce moment, je donne dans les pétillants naturels, très peu sucrés avec beaucoup de personnalité, ces vins restent festifs et rafraichissants. Essayer les Bulles Natures de JF Vaillant, c’est à tomber.

Lire la suite

GUILLAUME & FABIEN – HÔTEL & BAR ANDRÉ LATIN

Photo Guillaume et Fabien Sodano

Guillaume et Fabien sont deux amoureux de la gastronomie. Leur passion pour la food leur vient de leur mère Italienne qui a initié leurs palais dès le plus jeune âge. Chez eux le « menu enfant » n’existait pas ! Aujourd’hui ils mettent un point d’honneur à utiliser les bons produits frais et de qualité pour partager des moments en toute simplicité.

Qui êtes-vous ?
G – Guillaume SODANO, Co-Directeur de l’Hôtel & Bar André Latin, food addict.
F – Fabien SODANO, Co-Directeur de l’Hôtel & Bar André Latin, passionné avant tout, de tous ce que j’entreprends, avide de savoir et d’expérience, je suis curieux de découvrir de nouvelles saveurs ou de redécouvrir des saveurs déjà connues.

Quel foodiste êtes-vous ?
G – Un grand curieux, il n’y a rien que je n’aime pas, je peux tout goûter. Au restaurant je choisis parfois « au hasard » sans étudier la carte, histoire de me surprendre.
F – Un peu épicurien et gourmand.

Vous êtes plutôt sucré ou salé ?
G – Définitivement salé, même au réveil.
F – Je suis salé, entre un éclair au chocolat ou une tranche de pâté de tête le matin sur un marché locale je n’hésite pas, il manque juste les cornichons !

Votre petit péché mignon ?
G – Des plats que je serais incapable de réaliser mais que je retrouve avec joie dans ma cantine du moment :
Artichaut poivrade avec crème de pleurotes et œufs de caille pochés et Macaronis gratinés au parmesan avec farce d’artichaut et foie gras truffé.
F – La pizza, mais pas n’importe laquelle, celle que je fais-moi-même dans mon four à bois, avec une pâte à longue fermentation : entre 48 heures minimum et jusqu’à 6 jours.

Un produit que vous adorez ? Un que vous voulez nous faire découvrir ?
G – La truffe noire d’Ombrie / Umbria, la région d’Italie d’où est originaire notre mère. Nous avons la chance qu’un gentil cousin nous en fasse parfois parvenir, fraîchement ramassées et trouvées par son chien truffier.
Lire la suite

MARINE – JEANNE B

superproducteur-photo-jeanne-b-A


Marine est une passionnée des bonnes choses depuis toujours. C’est une vraie épicurienne, investie dans la valorisation des produits locaux. Son sourire à toute épreuve respire la bonne humeur et encourage à entreprendre. C’est sans doute ce qui l’a poussée à faire de sa passion son métier…

Qui êtes-vous ?
Marine Delmas, directrice du restaurant Jeanne B.

Quel foodiste êtes-vous ?
Une mordue de bons produits de saison et surtout de partage.

Vous êtes plutôt sucré ou salé ?
Absolument les deux quand c’est bon !

Votre petit péché mignon ?
Des gnocchis à la crème de comté et chiffonnade de Serrano.

Un produit que vous adorez ? Un que vous voulez nous faire découvrir ?
Le champignon et ses diverses variétés. Essayez les champignons de souche bien grillés, rien que l’odeur prête à rêver.
Lire la suite