Rencontre avec Philippe Nantois, magicien des fruits et légumes

Hier matin, temps pluvieux sur l’Ile de France.  Pas découragé pour autant, je me rends chez Philippe Nantois, maraîcher dans les Yvelines… Et quelle bonne idée !

A mon arrivée chez Philippe et sa femme Dominique, je tombe nez-à-nez sur une étrange machine qui figure rarement devant une ferme : un distributeur automatique de produits fermiers !

Devant moi, Dominique remplit les casiers un à un, sous mon oeil ébahi. Je la vois ouvrir les petites portes pour insérer fruits et légumes. « C’est tout nouveau » m’explique-t-elle, ça fait 2 semaines qu’on l’a installé !  » A peine le temps de lui dire que je trouve cette idée géniale, que Philippe surgit sur son petit tracteur, de retour des champs.

Tout de suite, il me raconte l’histoire de l’exploitation, et l’histoire de Morainvilliers, au départ concentrée sur la culture de fruits rouges. On y trouvait plus d’une centaine de petits lopins de terre chacun appartenant aux propriétaires locaux.

« C’est simple, le week-end il y avait sur la grande rue une centaine de vendeurs pour une dizaine d’acheteurs. Ca sentait la fraise dans tout le village ! » Puis petit à petit l’agriculture s’est concentrée, les lopins se sont rassemblés pour faire de la grande culture céréalière. Ce n’est que depuis quelques années que l’on voit revenir une agriculture diversifiée. D’abord avec des fruits et légumes classiques. Puis, de plus en plus avec des variétés plus originales, un moment oubliées : panais, topinambours, potimarrons, …

Des variétés depuis devenues à la mode, grâce aux chefs de grands restaurants tels Yannick Alleno, qui les ont fait redécouvrir en les affichant sur leur carte. Depuis, Philippe a trouvé là un fabuleux moyen d’exprimer sa passion pour le produit.

Comme un enfant devant un catalogue de Noël, il me montre toutes les variétés disponibles sur un catalogue de semences, celles qu’il a sélectionnées pour ses champs, celles qu’il envisage de tester.

philippe-maraicher-catalogue

S’ensuit une visite de ses champs, qui permet de voir le fruit de ces cultures… Un festival de couleurs et de saveurs : maïs doux, courgettes jaunes, petits concombres, capucine, moutarde, 14 espèces de tomates, poivrons délicieux

petit-concombre

aubergine

Tout est incroyablement bon. Je me permets de goûter tout ce que Philippe m’autorise à cueillir… j’ai l’impression de redécouvrir les goûts ! Pas de doute, cet homme sait faire parler la terre !

courgette-jaune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *